L’Ensemble Philae

rassemble 11 musiciens professionnels partageant la même passion et la

même volonté artistique.

C’est un ensemble à géométrie variable allant du duo à l’ensemble orchestral.

Pour vous faire partager le meilleur de la musique sacrée et profane depuis le XVIIème siècle jusqu’à aujourd’hui.

Philae1

Ensemble Orchestral Philae

Camille Battistella violonPhilae lesite

Caroline Vu violon

Jean-Yves Cacaud cor

Gilles Rimauro hautbois

Angélique Lézin flûte

Pascal Bazillou clarinette

Garance Labbe piano

Victoria1Victoria Shereshevskaya

Née à Moscou, c'est au son et à l'image d'une vidéo de la Cenerentola de Rossini, qu'elle apprend intégralement par cœur du haut de ses six ans, que Victoria découvre l'opéra et a depuis une passion indéfectible pour le chant lyrique. Après des études professionnelles de piano, formée par sa mère, Rena Shereshevskaya, puis au CNSMD de Lyon ainsi que l'obtention des plus hauts diplômes pédagogiques d'état, que Victoria mène une carrière de pianiste, en solo, musique de chambre, avec orchestre, en compagnie de musiciens tels que Henri Demarquette, Alexandra Soumm, Marco Rizzi... dirigée par Youri Bashmet, Christophe Poiget... Durant ce temps, le chant ne la quitte jamais et elle sait au fond d'elle que c'est le chant qui est sa véritable vocation. Une rencontre déterminante avec le grand baryton russe Vladimir Chernov et son épouse, le professeur Olga Toporkova, qui croient immédiatement au potentiel de sa voix et à la beauté de son timbre, lui confirme son choix. En 2018, interprètera le rôle de Lola dans la Cvalleria Rusticana au Teatro di Salerno en Italie sous la direction deDaniel Oren. En 2017, elle a chanté le Requiem de Verdi à l'Eglise de la Madeleine (Paris) et la Messe du Couronnement de Mozart à l'Eglise Saint Sulpice (Paris). Passionnée par la complicité du travail de musique de chambre avec une attirance particulière pour le récital, la mélodie et le mélange des genres, la jeune mezzo-soprano forme un trio pour voix, harpe et violoncelle « Les cordes sensibles » avec la participation d'une récitante, trio qui se produit plusieurs fois en concert en France. Victoria est l'invitée de divers festivals tels que "Pianofolies" au Touquet, « Philharmonia Riomantica », Aveyron, notamment dans le Stabat Mater de Pergolèse, au Festival de « Porrentruy », Suisse, à la Maison et Musée de Tchaikovski, Moscou, à l'Hôtel de la Marine, Paris, Villa Abamelek, Rome... elle interprète un large répertoire de mélodies et d'airs d'opéra, accompagnée par Alissa Zoubritski, Simon Adda-Reyss, Rena Shereshevskaya, Eric Artz, Rémi Geniet. Elle a chanté plusieurs rôles de mezzo dans la production de « L’enfant et les Sortilèges » de Ravel avec la compagnie UCLA Opéra au Shoënberg Hall de Los Angeles. Elle y restera plus de quatre mois et donnera d’autres récitals.  Victoria a suivi les classes de maîtres de la soprano Ileana Cotrubas, des metteurs en scène Tito Capobianco et Paolo Baiocco et de la coach Joan Dorneman a New-York.. Elle reçoit également régulièrement les conseils du chef d'orchestre Roberto Benzi. En 2015, elle est invitée pour l'enregistrement d'un double CD dédié à la musique du compositeur franco-russe Youli Galpérine où elle enregistre son cycle pour mezzo sur des poèmes de M.Lermontov. La chanteuse aime le travail avec les compositeurs contemporains, elle chante notamment les mélodies d'Eric Tanguy, Guillaume Connesson, Ichiro Nodaira... En 2017, elle est dédicataire d'un cycle de mélodies de Luc le Provost et d'une pièce pour voix et quintette « Lighting awakes » d'Estreilla Besson, dont la création aura lieu en 2018. Passionnée par tout le travail qui à trait au corps, Victoria se forme sur le mouvement avec la scénographe et posturologue belge Anne Englebert et suit une formation de Yoga et Qi Gong avec Davina Delor. En 2018, elle enregistrera son premier disc solo notamment autour des mélodies de compositeurs français peu joués tels que Cécile Chaminade, E.Chabier, ainsi que E.Chausson et d'autres. En juin 2017, elle est admise dans la classe opéra "Les Maîtres Sonneurs" de Toulouse.

Les musiciens du concert "Opéra Russe"

AngeliqueAngélique Lézin-Nenkin, flûte

Elle commence la musique avec son père à l’école de musique de Valence d’Agen. Elle entre ensuite au CRR de Toulouse dans la classe de Jean-Robert Gasciarino et en parallèle prend des cours avec Vincent Lucas à Paris. En 2000 elle obtient le DEM avec médaille d’or en flûte traversière et en musique de chambre et depuis 2004, elle est titulaire du DE pour l’enseignement de la flûte traversière. Enseignante puis directrice de l’école de musique de Pibrac, elle est aujourd’hui professeur à l’école de musique Bastides de Lomagne. Angélique se consacre aussi à son instrument en jouant en tant que soliste le concerto pour flûte et harpe de Mozart avec l’orchestre de la cité Ingres à Montauban, le concerto en Ré de Mozart avec l’orchestre de Voronej et en 2008 , la Suite en Jazz de Claude Bolling avec le Trio Jazz. Angélique a également fait partie de différentes formations dont l’Orchestre Philharmonique Européen, l’Harmonie Régionale de Midi-Pyrénées, l’Harmonie du Conservatoire de Toulouse ainsi que dans différents groupes de musique de chambre comme le trio « La flûte en chantant ».

Bastien Rimondi

Parallèlement à des études de piano classique et jazz au Conservatoire de Narbonne, il suit, enfant, un cursus de Maîtrise dans la classe d’Agnès SIMONET.


À 15 ans, il intègre la classe de chant lyrique de Danièle Scotte.

L’année suivante il fait la rencontre de Michel Wolkowitsky auprès duquel il perfectionne depuis, sa technique vocale et son art du chant  dans le cadre de l’Atelier lyrique de l’Abbaye de Sylvanès, Centre culturel de rencontre.

En 2014, il rentre au CRR de Toulouse dans la classe de Jacques SCHWARZ et Inessa LECOURT, il y obtient en 2017 son Prix de Chant lyrique mention très bien.

À la rentrée 2017, il rentre au Conservatoire Nationale Supérieure de Musique et de Danse de Paris dans la classe de Frédéric Gindraux.

En novembre 2017, il obtient le 1er Prix au IXe concours international d'interprétation de la Mélodie Française de Toulouse.

Il s’est produit en juillet 2016 au festival international de musique sacrée de Sylvanes, en août 2016 au festival de Rocamadour,  en juillet et septembre 2017 aux Saisons de la voix de Gordes, en octobre 2017 au festival de Pézenas.

Les musiciens du spectacle "West side story"

Mahyra, de son nom Mayra Matte Nunes, est une musicienne franco-brésilienne née à Florianópolis (Brésil) en 1989, arrivée en France à tout juste 45 jours. Elle est chanteuse, pianiste, arrangeur et auteur-compositeur-interprète.

Grandissant dans une culture mixte, Mahyra a été bercée très tôt dans la musique. A l’âge de 10 ans elle développe sa passion pour la musique et suit pendant plus de 12 ans des cours de musique et de chant classique au conservatoire, puis elle suit des études de jazz, d'harmonisation et d'arrangement.

En 2009 elle est la choriste de l’artiste Général Levy sur l’album « We Progressive ».

En 2010, elle fonde le groupe Mayra & Mr Mow. Ils sortent leur 1er album « Songs for Orpheus » en 2012, puis en 2014 « Les Ardoines » (tous deux produits par X-ray production). Avec Mayra & Mr Mow, elle se produit dans une multitude de salles, et de festivals (Nouveau Casino, 3 Baudets, Divan du Monde, Le Mascarock festival, Le lacanau pro ou encore les minis bpm de Nantes…) et réalise plus de 200 concerts dans toute la France.

Parallèlement, elle compose pour le cinéma (La musique originale du film « L’oiseau », d’Alexis Pierlot) et le théâtre (« La Festa » de Spiro Schimone créée en 2012, puis en 2016 sur « Les Nuits Blanches » de Dostoievski).
Mayra

Ecouter Mahyra c’est une invitation au voyage, une marche dans les rues de Paris. Sa voix, à la fois douce et puissante, nous transporte hors du temps et au fil des saisons parfois l’automne, parfois l’hiver, la fraicheur du printemps ou la chaleur de l’été et sa lumière. Son art, riche et délicat nous emmène vers l’inconnu, d’un pop intimiste et sensuelle au Jazz où flottent des parfums venus des terres étrangères d’un Brésil éloigné ; si loin, si proche.

Mahyra prépare aujourd’hui son prochain album qui verra le jour courant 2017.


Contact :

Manoel Nunes 06 66 77 50 77
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.